Dans la famille TUDOR, donnez-moi la Collection Heritage
Partie II : Heritage Advisor

De l’advisor à (…)

À cette montre-réveil est attribué le nom de Tudor Advisor, terme anglo-saxon signifiant conseiller. En français, derrière ce terme, se cachent un nom commun et un verbe, tous deux reliés par la thématique de l’aide. En quelque sorte, cette montre est là pour aider. Aux Rois épaulés dans leur prise de décision par des conseillers, vous serez épaulé par ce bijou de mécanique.
Mais comment peut-on être aidé par une montre ?
Et bien de plusieurs manières !
En 1957, quand la première Advisor voit le jour, protégée par son boîtier Oyster et sous la référence 7926, les smartphones et toute leur panoplie de réveil, de minuteur et de chrono ne sont peut être qu’au stade de l’imagination d’ingénieur fou tel qu’on les connait aujourd’hui.

tudor heritage

Tudor Advisor 7926

En proposant une montre avec la fonction réveil, Tudor vient de réaliser deux choses.
Premièrement, elle rend accessible à un plus grand nombre cette complication qui n’était présente que dans certaines monter bracelet, accessibles quant à elles aux bourses des plus aisés. Au réveil du Tsar de Breguet (voir l’article Dans la famille BREGUET, donnez-moi la Collection Heritage en cliquant ici) vient s’opposer la Tudor Advisor.

tudor heritage
tudor heritage

La Breguet classique Réveil du Tsar

Deuxièmement, un lien s’établit entre la montre et son propriétaire. Elle peut être qualifiée de Toolwatch. En nous réveillant, en sonnant pour marquer la fin d’une action ou en devant être remontée manuellement, la Tudor Advisor 7926 vient s’insérer dans le quotidien de son propriétaire.

De 1957 à 1977, 3 versions ont vu le jour. Tout d’abord avec la 7926 puis la 1537 et enfin avec la 10050.

tudor heritage

Tudor Advisor 1537 et 10050

Les deux premières étaient dotées d’un boîtier Oyster avec la Rose comme logo et la dernière avait son propre boîtier dédié et arborant le bouclier comme logo. Ces deux éléments démontrent simplement la prise en maturité de la maison qu’est Tudor. Au fur et à mesure la maison se détache des schémas qui lui ont été imposés par Hans Wilsdorf.

(…) à l’Heritage Advisor, une porte ouverte sur le futur

Dans sa traduction littérale, la Heritage Advisor serait une conseillère en patrimoine. Les deux termes pris séparément pourraient signifier aussi conseiller en héritage. En somme la Tudor Heritage Advisor serait un condensé de l’héritage de Tudor.
Un adage affirme que si on ne sait plus où on va, il faut regarder d’où l’on vient.

C’est en quoi cette montre est une fenêtre sur le futur de la maison. En procédant à une collision entre passé et le présent, il en ressort le futur qui se voit encadré par les codes esthétiques qui ont contribué à la notoriété de modèles historiques.
Le cadran du modèle Heritage Advisor est particulièrement complexe avec pas moins de 5 éléments. Traités de manière différente, ils créent par contraste une grande richesse de textures et des jeux de lumière saisissants.

La forme et la proportion originale de sa carrure, ses cornes, la lunette, les aiguilles dauphines et les index biseautés forment un ensemble qui rend cette montre iconique et qui est le résultat réussi de la collision entre le passé de Tudor et les goûts d’aujourd’hui. La question du futur de la maison demeure toujours. Va-t-elle continuer à faire du néo-rétro ou bien va-t-elle s’aventurer dans une course créative comme l’en appellent son histoire et ses réalisations ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.