Dans la famille TUDOR, donnez-moi la Collection Heritage
Partie I : Heritage Chrono

tudor heritage

La notion d’héritage ne peut être manipulée que par des maisons qui ont déjà connu un voir plusieurs siècles (pour en savoir plus, Dans la famille Breguet, donnez-moi la collection Héritage en cliquant ici). Malgré son jeune âge, du fait de sa création en 1926, la maison Tudor a déjà largement marqué les esprits de plusieurs générations.
Des familles entières peuvent se retrouver à partager une même passion tournée vers les modèles de chez Tudor.
Amoureux de belles mécaniques et de virée cheveux au vent sur une route du sud de la France, vous n’êtes pas sans connaître les modèles de la collection chrono de Tudor

La ligne Chrono, une rencontre entre la passion et la mécanique ponctuée par 4 séries

Tel un bon vin, Tudor, en prenant de l’âge gagne en perfection. Afin d’atteindre le niveau de perfection qu’elle connaît aujourd’hui, elle a dû passer par plusieurs étapes. Ces étapes vont être concrétisées par les différentes séries qui sont venues alimenter la collection chrono au cours des années.

Lancée en 1970, cette collection va se démarquer des autres collections. Tout d’abord par son style, mais aussi par la matière à laquelle elle se rattache. Ce n’est pas une montre de plongeur ni d’aventurier mais une montre de pilote.
Tout comme les pilotes qui vont de circuit en circuit, la chrono va de perfectionnement en mutation esthétique.

La première série des Tudor Oysterdate va comprendre les références 7031/0 et 7032/0, qui vont se distinguer par leur lunette en plexiglas pour la première et en acier satiné pour la seconde. Toutes deux dotées d’une échelle tachymétrique, qui permet de mesurer la vitesse atteinte sur une distance définie et dans un temps imparti. Les cadrans de ces deux bêtes viennent se grimer de 3 couleurs, dont un fond gris, des compteurs noirs et un chemin de fer de minuterie sur fond blanc.

tudor heritage

Celle de gauche est la référence 7031/0 avec sa lunette en plexiglas et celle de droit est la référence 7032/0 avec la lunette en acier satiné

Malgré un logo imposant, qui plus est en relief et luminescent, la référence à Rolex est encore bien présente de par le nom du modèle rappelant le mouvement hermétique oyster de la marque à la couronne, mais aussi de par son logo apposé sur la couronne.

Un an après, en 1971, Tudor dévoile la 2e série de sa ligne chrono. Cette dernière va venir asseoir la renommée de la maison Tudor. Les avancées mécaniques permettant une plus grande précision ne sont pas à l’origine de cette renommée. Ça va être son design qui va venir hypnotiser les passionnés et l’affubler du sobriquet « Monte-Carlo ». Elle s’appelle ainsi, car les cadrans rappellent le tambour d’une roulette de casino. Aussi les couleurs supplémentaires avec le cadran bleu et gris nous permettent de nous projeter dans le sud de la France avec la mer azur qui vient lécher les côtes de Monte-Carlo.
Constituée des références 7145/0 avec sa lunette en plexiglas, la 7159/0 avec sa lunette en acier et la 7161/0 qui est l’incarnation du prototype 7033/0 qui n’a pas vu le jour lors de la sortie de la première série et qui doté d’une lunette bidirectionnelle.

Si les chronographes Tudor avaient auparavant un mécanisme à remontage manuel, en 1976, avec la 3e série, ils sont désormais dotés d’un mouvement automatique.
Répertoriés sous le nom de Tudor Prince Oysterdate, ils sont aussi connus sous le nom d « Automatic Chrono Time » ou « Chrono Time », en référence aux signatures apposées sur leur cadran, appelé aussi Big Block du fait de la taille du boîtier qui doit accueillir le rotor du mouvement automatique.

Tudor Prince Oysterdate « Big Block Exotic de 1978

Pendant que la Monte-Carlo hypnose les passionnés, la Tudor Oyster Prince vient insuffler un style nouveau aux modèles de cette série. Le cadran, de couleur homogène, dégage une certaine rondeur. De fait, quand la course de la trotteuse est lancée, elle ne vient pas survoler des zones de couleurs différentes comme elle pouvait le faire avec les autres séries ; et plus spécialement quand elle survolait les compteurs des premières séries.

tudor heritage

Tudor Oysterdate de 1970 et la Tudor Prince Oysterdate de 1976

A l’agressivité d’une Monte-Carlo, on vient opposer un modèle qui vient favoriser confort de lecture, précision et rapidité. On peut comparer ces montres à une Lamborghini pour la Monte-Carlo et à une Jaguar pour la Tudor Prince Oysterdate.

1995, la marque fête ses 49 ans. En mettant sur pied la série 79000, la maison vient proposer un mouvement utilisé dans sa version la plus aboutie et dont sa glace saphir est particulièrement résistante.
Cependant ce n’est qu’en 1996 que la maison va connaître un tournant. En effet, la couronne Rolex qui venait s’incruster sur la couronne du chronographe est remplacée par le logo de la maison : la couronne a laissé sa place au bouclier.

Le passé de Tudor, un terrain propice à réinterprétation

La mise sur pied de la collection Heritage s’insère dans la logique de la citation du scientifique Lavoisier qui affirmait : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». En effet, en sortant en 2010 et 2013, à l’occasion du Baselworld, des chronographes, Tudor réalise une interprétation des modèles des années 70.
En reprenant les codes esthétiques ayant contribué à la reconnaissance des modèles historiques et en y ajoutant des touches de modernité afin de réactualiser l’esprit iconique, on assiste à un choc temporel et stylistique entre le passé, le présent et le futur. C’est ainsi que le terme héritage prend tout son sens.
Les angles biseautés et polis des cornes, l’épaulement de protection de la couronne de remontoir poli et stylisé, le moletage de la lunette tournante de la couronne et des poussoirs pour une meilleure prise en main sont tout autant d’ajout, de perfectionnement que Tudor a mené sur ces nouvelles pièces.

tudor heritage

La Tudor Chrono de 2010 sur la gauche et celle qui fait référence à la Monte-Carlo présentée en 2013

Le retour vers des modèles plus agressifs s’inscrit dans la logique de la marque qui veut proposer aux passionnés des montres de caractère et tout terrain. Elle veut que ces montres vous suivent dans toutes vos aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.