Les smartwatch, l’avenir de l’horlogerie ?

En 2019, le nombre d’Apple Watch vendu dépassait de plusieurs millions l’ensemble des ventes réalisées par l’industrie horlogère toute entière. Si l’Apple Watch a pris la tête dans cette course, il ne faut pas oublier les autres concurrents de la marque à la pomme. En somme, la technologie semble prendre la place de l’artisanat. Mais va-t-elle causer sa perte ?

smartwatch d'Apple
Apple Watch - @Apple

Un monde où la technologie règne

Environ 31 millions d’Apple Watch vendues en 2019, contre 21 millions pour l’industrie horlogère tout entière. Un écart d’environ 10 millions de pièces !

Avec comme slogan : « The futur of health is on your wrist », Apple met en avant ce que sa montre peut nous faire :  nous sauver la vie ! Son tracking du sommeil, du cœur, ses encouragements à rester en forme et même la possibilité d’appeler les secours si la montre détecte le moindre problème, constituent l’armada qui peut nous faire rester en vie.

Dans la situation actuelle où notre santé semble attaquée, un tel argument peut résonner chez un plus grand nombre. Cependant, l’Apple Watch n’est qu’un maillon.

Il faudrait être aveugle, pour ne pas remarquer que nous sommes entourés par la technologie. Du support même où vous lisez ces quelques lignes au métro automatique que vous allez prendre, en passant par la Tesla qui vous double. Sans oublier l’ordinateur sur lequel vous passerez surement le plus clair de votre temps aujourd’hui.

Si la technologie nous entoure, sera-t-elle à l’origine de la chute de l’industrie horlogère ?

Il est important de noter que le secteur qui est le plus impacté par cette arrivée des smartwatch est celui de l’entrée et du milieu de gamme. C’est ce pan de l’industrie horlogère qui voit ses ventes fondrent comme neige au soleil. Pour ce qui concerne le haut de gamme, il reste en hausse.

Vous pouvez regarder l’arrivée de ces monstres électroniques avec dédain, laissez-moi vous présenter un parallèle. Un parallèle entre les montres bracelet et les montres connectées avec les montres à gousset.

Je m’explique. À la fin des années 30, le nombre de montres bracelet produit dépassaient enfin celui des montres à gousset. La demande avait jeté son dévolu, la montre-bracelet « enterrera » la montre à gousset.

Ce changement a pu s’opérer grâce à l’évolution des mentalités et à l’image que ces montres transmettaient. S’en est suivi une suite de record qui ont servi les marques afin de prouver aux clients que leurs pièces étaient les meilleures et que les plus grands les portaient ! Rolex en est un parfait exemple.

Publicités ROLEX
Publicités d'époque par ROLEX - @ROLEX

Replacer l’humain au centre

Si aujourd’hui on demande pourquoi les gens achètent des montres, c’est pour qu’ils se fassent plaisir et que ce cadeau puisse les suivre une partie ou toute leur vie.

La montre, en tant que produit, est intimement rattachée à cette idée de longévité. Ce compagnon de vie doit pouvoir nous accompagner et assister à nos différentes étapes. Tel un marque-page elle nous permet de revenir à un certain chapitre de notre vie. On se retrouve au centre de la montre, tel le sujet d’un livre.

Le slogan de Patek Philippe est même : « Jamais vous ne posséderez complètement une Patek Philippe. Vous en serez juste le gardien pour les générations futures. »
Le désir de longévité y est clairement clamé !

Si l’humain est au centre de l’objet, pourquoi ne pas l’y replacer dans sa communication ?

Des hommes et des femmes dédient toute leur vie à la confection de ces gardes temps. Et pourtant, s’ils font office de présence en boutique, on ne leur laisse pas la parole. C’est eux qui ont insufflé la vie dans cet objet. C’est donc à eux qu’il revient de partager leur expérience et aux marques de se tourner vers leurs clients pour y trouver des histoires inspirantes. Si la photo d’un acteur connu portant la montre permet qu’on se souvienne le temps d’un instant du produit, une histoire peut se garder à vie et se transmettre. La preuve, on se souvient encore de la traversée de la manche par Mercedes Gleitze avec une Rolex au poignet.

Vous êtes ceux qui font vivre la marque, et la marque se doit de vous faire rêver. Chez Tourbillon Watch, nous vous proposons de faire partie d’une aventure humaine qui a pour sujet la montre. À vous de la soutenir et d’en faire partie !

Le pouvoir du dialogue et de la considération est tel que l’on attend vos histoires en commentaires !

Quelle aventure avez-vous vécu avec votre montre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *