David Candaux, l’horloger du Solliat :

L’histoire d’une rencontre

Nous avons découvert cet homme par le biais d’un ami horloger qui allait faire un stage chez lui. Intrigué par son nom et notre ignorance, nous avons cherché et nous avons été marqué par son logo. Cette tête d’ours ressemble beaucoup à David.

David Candaux logo

Les mois ont passé ainsi que les années et le nom Candaux n’a pas retraversé notre esprit ni nos oreilles.

Cependant, un beau jour, John-Mikael Flaux nous appelle pour nous dire qu’il sera dans le livre de la AHCI, qu’il a travaillé dessus avec David Candaux et qu’il fallait que nous rencontrions. Nous retournons sur les réseaux sociaux et son logo nous reviens en nous faisant voyager dans le temps.

Tous les signaux sont au vert, il faut que nous rencontrions ce David Candaux. Un message est envoyé, et maintenant il n’y a plus qu’à attendre la réponse.

Le destin voulait que l’on se rencontre et nous avons reçu une réponse. Après quelques échanges, nous convenons d’enregistrer un podcast car nous considérons que sa vie ainsi que sa vision de l’horlogerie valent la peine d’être partagées.

Le covid empêchant, nous avons dû nous adapter et enregistrer ce podcast à distance. Lui dans son atelier en Suisse et nous à Paris. Toutes les conditions étaient réunies pour que le podcast soit un bon moment d’horlogerie.

David Candauax

David Candaux

Horloger Indépendant

Emerveillés par ses créations et la qualité de ses montres, nous sommes allés à la rencontre de David Candaux. Nous voulions comprendre son histoire et sa vision de l'horlogerie pour pouvoir mieux apprécier son travail... Partez dès maintenant à sa rencontre et embarquez dans notre discussion !

Écoutez ce fameux épisode juste ici ou directement sur toutes les plateformes d’écoute.

En plus d’être quelqu’un de charmant et de bavard, sa culture horlogère est une véritable mine d’or. A chaque instant nous avions les oreilles grandes ouvertes et notre mémoire qui enregistrait chaque moment.

Après notre podcast, une invitation a été faite. Si nous venions en Suisse dans son atelier pour voir sa dernière création, il nous préparait une véritable fondue suisse. Ça a été suffisant pour que quelques semaines plus tard, nous nous retrouvions dans le train en direction Vallorbe.

La rencontre

Il est tard et il fait nuit, mais nous y sommes. Nous apercevons dans l’ombre les machines, les établis, les livres et tout ce qu’il faut pour qu’une montre puisse voir le jour. La découverte et l’exploration attendront demain, d’abord il faut dormir.

David Candaux, horloger du Solliat

Les rayons du soleil sont présents et éclairent cet espace de création. La teinte du bois et les ouvertures le rendent agréable et propice à la création. Nous nous sommes immergés dans cet univers et nous avons pris le temps de comprendre qui est David, qu’est-ce qui l’anime et ce qu’il transmet dans ses montres. Il faut vivre sa vie pleinement et ne faire aucune concession dans ce que nous entreprenons. Votre vie vous appartient, vous en êtes le seul architecte. Rien n’est impossible, il suffit de faire un pas après l’autre.

Si David n’avait pas commencé par des dessins, ses montres n’auraient jamais vu le jour, il n’aurait alors jamais été horloger indépendant et nous ne vous écririons pas ces lignes aujourd’hui.

Avant qu’une de ses montres n’habille votre poignet, découvrez ce qu’il a fait et perdez-vous dans ses montres.

Son style

DC7 Genesis Titane
La DC7 Genesis

Pour vous expliciter son style, nous allons prendre la DC7 Genesis comme exemple.

Tout commence à 6h avec la couronne magique dans laquelle ne réside pas moins de 31 composants. Une simple pression et la voilà qui se surélève pour que vous puissiez remonter la montre ou simplement la mettre à l’heure.

Si vous déplacez votre regard vers 12h, vous trouverez un tourbillon bi-plan incliné à 3° par rapport au cadran. A l’intérieur même de la cage de tourbillon, le balancier est incliné de 30° supplémentaire. Et bien sûr, en plus d’y retrouver le tourbillon, vous remarquerez l’indication des secondes. Après tout pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?

DC7 Genesis Tourbillon
Le Tourbillon et la petite seconde de la DC7 Genesis

Ces choix techniques et cette recherche stylistique démontrent parfaitement qui est David. Le fait de partir d’une page blanche, de n’utiliser aucune base de mouvement et de laisser s’exprimer sa créativité lui permettent d’être lui-même. Il n’y a aucune place à la concession.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette montre, nous vous invitons à regarder le live que nous avons fait avec David en cliquant ici.

Nous vous invitons également à découvrir encore plus David et son univers dans notre vidéo sur lui que vous trouverez ici.

Ces quelques lignes ont pour vocation de vous permettre d’aborder ces montres avec un regard neuf. Admirez le travail qui a été fait. Ce sont ce genre de rencontres et de pièces que nous avons à cœur de vous partager sur Tourbillon Watch.

C’est toujours un plaisir d’échanger avec vous, c’est pourquoi la partie commentaire est vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.