L’American 1921 Pièce unique

Le challenge des 100 ans

American 1921 Piece Unique

Il y a de ça déjà quelques mois, nous vous proposions un article qui revenait sur l’histoire de l’American 1921 de chez Vacheron Constantin (le retrouver ici)

Vous connaissez notre intérêt pour cette pièce et vous pouvez facilement imaginer notre engouement quand nous avons appris que l’atelier de Restauration et le département Patrimoine collaboraient pour célébrer le centenaire de cette pièce.

Laissez-nous vous embarquer dans cette aventure !

Une pièce centenaire pour modèle.

Prenons le train pour partir en voyage direction les années folles, et plus spécialement en 1921 aux Etats-Unis. C’est en cette année qu’une montre bracelet voit le jour. Inspirée par la fougue et la créativité de ces années cette montre au boitier coussin et à l’agencement du cadran différent naît. Rien que le fait de présenter une montre bracelet est une petite révolution. En ce début du 20ème siècle, la montre de poche est la norme puisque le vestiaire masculin ne comporte que des montres de poche tandis la gente féminine porte des montres bracelets.

Des 24 pièces qui ont été produites entre 1921 et 1931, il n’y en a qu’une seule au musée Vacheron Constantin. C’est sur cette pièce, et grâce aux archives de la marque, que les équipes du département Patrimoine et de l’atelier de Restauration ont pu travailler pour mener à bien leur projet.

Dans les archives de Vacheron Constantin
Un exemple de ce que nous pouvons retrouver chez Vacheron Constantin

La longévité de la marque, 266 ans en 2021, fait qu’elle a accumulé tout un savoir que ses équipes protègent et valorisent.

Pour être plus concret, il faut compter pas moins de 800 machines-outils, des établis et des outillages horlogers. Mais aussi, il n’y a pas moins de 420 mètres de linéaire qui accueillent les registres de fabrication, les registres comptables mais aussi et surtout les échanges épistolaires entre les associés de la Maison ainsi qu’entre les fournisseurs et les clients.

C’est sur cet ensemble que les équipes travaillent pour valoriser le patrimoine, mais aussi pour s’inspirer en vue de la création des futures collections.

Et aujourd’hui, ils ont mobilisé tout cet ensemble pour relever un défi : celui de reproduire à l’identique le modèle d’origine de l’American 1921.

Cadran émail grand feu
Le travail du cadran émail grand feu

Les challenges pour l’atelier de Restauration et le département Patrimoine.

Pour mener à bien ce projet, il faut combiner la démarche de l’historien en analysant toute l’histoire de la montre et en retrouvant tous les documents relatifs à la pièce qui permettraient à l’atelier de Restauration d’avancer dans leur tâche. Et en plus de ça, il faut mener une étude scientifique de la pièce. Elle doit être entièrement démontée, et les 115 éléments du calibre 11 lignes Nouveau étudiés dans leurs moindres détails.

Si le projet se limitait simplement dans la reproduction de la pièce d’origine, le challenge n’aurait pas été très intéressant. Un simple démontage du calibre suivi d’une modélisation 3D du mouvement aurait suffi. Les machines à commande numérique et la capacité de production de la marque aurait très largement suffit.

Pour que le projet soit à la hauteur de l’histoire de cette montre, les équipes ont renoué avec certaines expertises oubliées, ils ont utilisé des machines d’époque et ils ont conjugué le tout avec les techniques d’aujourd’hui pour que cette pièce unique reste moderne.

Machine à arrondir
Machine à arrondir

Pour façonner à l’identique la boite, ils ont utilisé un burin fixe de la fin du 19e siècle. Une machine à arrondir de la seconde moitié du 19e a été utilisées pour modifier le profil des dents des roues et ajuster leur diamètre. De plus, afin de percer la platine du mouvement, ils ont utilisé un perce droit du 18ème siècle. Si des machines ont dû être créées spécialement pour ce projet, les différentes équipes ont travaillé étape par étape. De la compréhension de l’utilisation des outils au bon calibrage des composants, en passant par la conception du cadrant et dans le choix du bon or (l’or jaune 18k 3N), chaque décision prise avait son importance. En cas d’erreur, le projet ralentissait.

Voici les caractéristiques techniques de la pièce unique :

Référence 1921H/000J-B949

Calibre 1921
Développé et manufacturé par Vacheron Constantin
Mécanique à remontage manuel
24.80 mm (11‘’’ Nouveau) de diamètre, 4.31 mm d’épaisseur
Environ 30 heures de réserve de marche
2.5Hz (18’000 alternances/heure)
115 composants
16 rubis

Indications
Heures, minutes
Petite seconde

Boîtier
Or jaune 18K 3N, alliage identique au modèle original de 1921
Manufacturé au sein de l’atelier Restauration Vacheron Constantin
31.5 mm de diamètre, 8.75 mm d’épaisseur

Cadran
Blanc, émail Grand Feu
Aiguilles type pomme en acier, bleuies dans nos ateliers

Bracelet
Cuir de veau brun, cousu main, coutures ton sur ton, doublure en cuir de veau

Boucle
Boucle ardillon en or jaune 18K 3N, alliage identique au modèle original de 1921

Ressort spiral de l'American 1921
Posage du ressort spiral de la pièce unique

Mon attrait pour cette montre reste inchangé. Son twist ne me laisse pas indifférent et une American 1921 fera partie de ma collection personnelle.

Maintenant, à vous de nous dire si vous saluez le travail réalisé par les équipes de Vacheron Constantin et si nous avons pu suscité un début d’intérêt pour cette montre.

L’espace commentaire est vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.