La Yema Superman 500

Un nouveau pas en avant vers un retour aux sources

Elle fait son apparition dans les années 60 et s’adresse directement aux plongeurs professionnels. Visibilité et étanchéité ont été les guides et les objectifs à atteindre dans l’élaboration du projet initial.

Une cinquantaine d’années plus tard, Yema revient sur ce terrain d’expression avec la Superman 500. Si d’apparence la Superman 500 cadran noir et la Superman 500 Mysterious Blue ressemblent à leur prédécesseur, leurs différences se cachent dans les détails et dans leurs innovations.

Yema Superman 500
Yema Superman 500 Mysterious Blue

Le paradoxe d’une Diver au bureau

Le colis est arrivé, la boîte est ouverte et sous mes yeux je découvre les deux versions de la Superman 500. Avec son look vintage, ce n’est que l’absence de rayures qui me permet d’affirmer que cette montre a vu le jour en 2022.

Connaissant les personnes de chez Yema, je sais d’expérience qu’ils ne se sont pas contentés de rééditer cette pièce qui a vu le jour dans les années 60. Que nous cache cette montre ?

Un rapide regard sur la fiche technique et j’ai la réponse à ma question. Tout commence avec l’indication 50 bars : l’étanchéité est poussée jusqu’à 500 mètres. Pour une marque qui propose des montres techniques, c’est réussi.

Mais cette indication a un double effet. Le premier est d’être surpris par ce chiffre et cette profondeur. Je n’ai pas l’habitude de le lire sur les fiches techniques des montres que je manipule. Le second est de lever la tête et de regarder par la fenêtre. Je suis là, assis à mon bureau et derrière cette vitre il y a 40 mètres avant le sol. Quel paradoxe que de parler d’une montre de plongée à une telle hauteur.

Superman 500 Mysterious Blue Yema
Yema Superman 500 Black wrist

Atteindre cette étanchéité fut le guide et le moteur des équipes Yema. Atteindre une telle profondeur s’inscrit dans la continuité de l’histoire de la marque, mais aussi des importants investissements qui ont été réalisés par le groupe Ambre. Vouloir replacer Yema à son niveau de reconnaissance mondiale dans la branche des montres techniques abordable demande aux équipes de se dépasser et de proposer des produits qui relèvent des challenges techniques.

L’autre effet de cette étanchéité réside dans le fond de boîte : par rapport aux précédentes versions, ce dernier passe de 1,5 mm à 2,2 mm d’épaisseur. Une plus large épaisseur éloigne le risque de déformation de la matière et donc d’une mauvaise étanchéité. Les faiblesses d’une montre résident dans la lunette, la couronne et dans le fond de boîte. C’est par ces parties de la montre que l’eau ou les poussières peuvent s’insérer et porter atteinte au bon fonctionnement du mécanisme.

Yema Superman 500 crown

Les équipes Yema ont pensé à tout ! Si vous utilisez cette montre dans le cadre d’une plongée, il est possible que vous ayez besoin de positionner la lunette unidirectionnelle pour établir un point de repère et en déterminer la durée de votre plongée. Sachez que cette opération est maintenant réalisable en surface de l’eau. Et ce qui m’a le plus marqué c’est que même avec une couronne dévissée, la montre reste étanche jusqu’à 3 bars. C’est dire le niveau de détail et d’attention qui ont été apportés à la montre, elle répond parfaitement aux besoins du plongeur, tout en sachant que la majorité des futurs propriétaires ne seront pas des plongeurs en eaux profondes.

Yema propose des montres techniques, qu’importe la clientèle.

Cette montre m’est-elle destinée ?

La dernière fois que j’étais en tenue d’homme grenouille c’était 10 ans auparavant dans le cadre d’une initiation à la plongée. J’ai pu faire le tour d’un récif par 10 mètres de fond. Je suis encore loin des 500 mètres !

Dans mon quotidien, j’ai rarement l’occasion de participer à des projets ou rencontrer des personnes qui plongent à une telle profondeur, mais il ne faut jamais dire jamais. Le hasard de la vie fait qu’un jour ces rencontres pourraient avoir lieu.

En analysant mon quotidien et en observant la Superman 500 je suis forcé de constater que son utilisation en tant qu’outil ne correspond pas à mes besoins. Pourtant, en faisant ce constat, j’ai la phrase d’Henry Ford qui me revient à l’esprit : « Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient dit : des chevaux plus rapides. » Mes besoins ne doivent pas être un frein à l’innovation. L’exploration des limites de la technique donne naissance à des innovations qui, elles, vont répondre à certains de mes besoins. C’est la raison pour laquelle la Formule 1 existe tout comme la Haute Horlogerie et les Toolwatch.

Il est vrai que dans mon avenir proche, je ne risque pas de plonger à 500 mètres. Pourtant, le fait d’avoir au poignet une montre qui a cette capacité me procure un sourire. C’est comme admirer le 250 km/h sur son compteur. Il y a peu de chance qu’on les atteigne, mais ils sont là. La possibilité, cette porte ouverte vers un nouveau monde, voilà ce que représente à mes yeux cette indication. Comme un billet pour sortir de sa zone de confort, la Superman 500 ne va pas me limiter dans mon quotidien.

Yema Superman 500 Black
Yema Superman 500 Mysterious Blue hands

Si j’avais un choix à faire entre la version cadran noir et la Mysterious Blue, je choisirais la Mysterious Blue. Son look est à la fois moderne tout en gardant les codes stylistiques des premières Superman. Parmi ces codes, on retrouve la trotteuse « pelle » et les aiguilles chargée en SuperLuminova des heures et des minutes. Vue la taille de mon poignet, je pencherai pour la version en 39 millimètres.

Yema Superman 500 black hands
Superman 500 Yema

La Superman 500 n’est donc pas qu’une montre. Sa sortie comprend un message caché qui peut être aperçu dans les améliorations qui ont été apportées à l’étanchéité, mais aussi dans l’utilisation du calibre maison de deuxième génération, le Yema2000. Nous pouvons apercevoir les premiers fruits des investissements et du travail de fond mené par les équipes. La réussite des améliorations technique doit conforter les équipes et les pousser à travailler davantage sur d’autre parties de la montre. Le mouvement pourrait faire partie des travaux qui vont aboutir dans les prochaines semaines ou prochains mois.

Selon toi, qu’est-ce que Yema devrait améliorer par la suite ?

Pour finir, j’aimerais ajouter que je suis heureux de voir ces améliorations. La Superman 500 est un bon exemple du travail de fond mené par les équipes et que, même si je ne suis pas près de plonger à une telle profondeur, le seul fait de ne pas être limité par ma montre me donne des idées d’aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.