Même après 45 ans d’expérience, j’en apprends tous les jours

Nous sommes en plein mois de Janvier, les montagnes Jurassiennes, sont drapées de blanc, s’imposent à toi. Face à elles, tu peux remettre en cause la toute-puissance humaine.

Si nous sommes dans le Jura, c’est pour aller à la rencontre du cadranier de Formex : Cadranor.

Cette surface, plane ou en volume, accueille quotidiennement notre regard et nous délivre une information universelle : l’heure.

Par définition, c’est l’une des pièces les plus importantes d’une montre et pourtant nous ignorons quasiment tout de sa confection.

Cadran FORMEX

Cet article a donc pour mission de te partager la découverte et l’expérience que nous avons vécu lors de notre visite, que tu pourras bientôt retrouver en vidéo…

Bonne découverte !

Qu’est-ce qui fait un bon cadranier ?

C’est Romeo Granito qui nous accueille. Et oui, chez Formex ont fait les choses en famille.

L’œil pétillant, le geste sûr, il nous présente ses différentes créations. Pendant un instant dans cette salle de réunion, le temps s’est suspendu laissant place à la rencontre entre la passion du métier et une envie de découvrir.

Tels des enfants, nous découvrons un nouveau monde ; un monde dans lequel est créé ce qui reçoit notre regard à chaque fois qu’il se pose sur nos montres. Il est certain que la boîte, le bracelet, les cornes et bien d’autre détails jouent leur importance dans le fait de nous séduire. Mais finalement, l’élément le plus imposant en termes de surface, reste le cadran. Et du fait de sa taille, le moindre détail de style ou de confection peut causer la fin de notre histoire d’amour.

C’est en cela que le cadran est un élément très important dans une montre.

Le cadranier est ce pont entre ce que Raphaël, le CEO de Formex, souhaite pour ses montres et le produit fini.

Mais quittons la salle de réunion pour passer de la théorie à la pratique.

Maintenant que tu as compris pourquoi le cadran est important, nous n’avons toujours pas répondu à notre question : qu’est-ce qui fait un bon cadranier ?

Tu observes et tu ne bouges plus, tu viens de te fondre dans la masse. Chacun a une mission et pour la remplir, ils doivent suivre à la lettre toute une chorégraphie. Le rythme est fixé par le ronronnement des machines qui viennent usiner la matière de façon régulière.

Cadran FORMEX Usinage

Les premières étapes qui consistent en l’usinage et le satinage sont relativement peut compliquées pour le cadranier. Les machines sont maîtrisables, il suffit de connaître leur langage pour qu’elles suivent les instructions.

Suis-nous, quittons notre poste d’observation pour en trouver un autre.

Cette fois-ci, nous avons quitté le bruit. La matière est usinée et satinée et maintenant, il est l’heure du bain. C’est à partir de cette étape que le niveau du cadranier se vérifie.

Le touché laisse place à la vue. On se soumet à la matière et on tente de la comprendre pour atteindre son but.

C’est à partir de ce moment-là que j’ai été le plus impressionné. En discutant avec le cadranier, j’ai pu comprendre que la vue était l’un des outils de travail les plus important.

Pendant que la chimie opère dans les bains, pendant que le vernissage est posé, on se soumet à la matière. Durant ces étapes, on ne peut qu’observer et ajuster. C’est une bonne façon de pratiquer l’humilité. L’œil expert pourra informer le cerveau pour que les ajustements soient réalisés par un geste sûr.

Cadran FORMEX Bains

La maîtrise d’un mouvement s’acquière par l’expérience et la répétition. L’œil quant à lui ne peut s’aiguiser qu’avec l’expérience et un bon maître. Celui qui te fera découvrir les détails importants, les signes avant-coureurs d’une bonne ou mauvaise réaction de la matière. C’est pour cela qu’il faut compter entre 3 et 5 ans pour former un cadranier.

En découvrant toutes ces nuances qui résident dans un cadran, il s’approche de nous et nous livre qu’il a 45 ans d’expérience mais néanmoins il apprend chaque jour une nouvelle chose. C’est dans cette simple phrase qu’on découvre la puissance de la passion qui l’anime.

De ce qu’on a pu voir, ce qui fait un bon cadranier c’est avant tout une passion pour son métier, une vue aiguisée et un touché sensible.

Un contrôle réussi

Parmi les 7 étapes par lesquelles un cadran passe de la matière brute à produit fini, il y a le contrôle. Cette dernière étape est cruciale et elle doit être réalisée de façon impartiale. Le moindre petit défaut peut causer une reprise ou bien un rejet et dans ce cas-là, il faut tout recommencer.

Cadran FORMEX Contrôle

Nous sommes là debout dans cette salle, les yeux rivés sur un écran. Il manipule un cadran Formex, l’analyse au binoculaire et vient le placer de telle sorte qu’il puisse vérifier sa conformité avec le fichier informatique. La couleur a été validée au préalable par Raphaël et maintenant c’est la froideur informatique qui permettra à la personne de vérifier la conformité de l’usinage.

Un sourire vient animer le visage du cadranier lorsque la conformité est parfaite. Oui, elle était parfaite. Sans avoir participé à sa confection, nous étions nous-même heureux du travail bien fait, réalisé devant nos yeux.

Heureux et satisfait, nous retournons dans la salle de réunion. Le temps d’un instant, nous avons pu apercevoir les subtilités techniques et humaine qui se cachent dans nos cadrans. Tu sauras maintenant qu’un cadran passe d’abord par l’usinage, le satinage, une série de bains pour sa mise en couleur, le vernissage, la décalque où l’on transpose l’affichage, le posage et enfin le contrôle.

Cadran FORMEX Cadranier

Par lot de 20 à 50, il faut compter environ 12 heures pour passer toutes ces étapes. Et les cadrans les plus simple, sont bien les plus compliqués à réaliser car ils ne permettent pas de cacher des défauts. Pour être accepté, il devra être le plus pur et plus parfait possible.

Maintenant, quand tu verras un cadran tout simple, tu sauras qu’il a demandé plus de travail au cadranier qu’un cadran plus chargé.

C’est les yeux pleins d’étoiles que nous avons repris notre route dans les montages jurassiennes. Se laissant porter par leurs formes, nous avons poursuivi notre chemin la tête pleine d’images.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.